Comment faire une toilette intime ?

0
883

Pour avoir une flore vaginale saine, il faut apprendre à adopter les bons comportements. La région intime est fragile et sujette aux infections (notamment les mycoses vaginales). Aussi, adopter une bonne hygiène au quotidien est indispensable. Mais contrairement à une idée reçue bien ancrée, il n’est pas nécessaire de nettoyer l’intérieur du vagin, même à l’eau. En effet, les muqueuses possèdent une flore vaginale qui contient des “bonnes” bactéries, qui nous protègent donc des infections. En quelque sorte, on peut dire que le vagin est “auto-nettoyant”.
Pire, en nettoyant l’intérieur de votre zone intime, vous courrez le risque d’abîmer cette flore naturelle protectrice et ainsi d’augmenter le risque infectieux. Les bons gestes sont des gestes de bon sens : se laver les mains avec du savon avant de procéder à la toilette intime, bien se sécher avec une serviette propre après la toilette, et bien sûr : changer de sous-vêtements quotidiennement. Evitez aussi de porter des pantalons trop serrés ou des collants car ils favorisent la transpiration, ce qui augmente la prolifération de germes. Enfin, les sous-vêtements en coton, plus absorbants et doux sont préférables aux synthétiques.
Après la miction ou les selles, prenez soin de toujours vous essuyer d’avant en arrière, de la zone uro-génitale vers la zone anale. Quel que soit le type d’épilation (rasage, cire, crème), veillez à bien nettoyer la zone au préalable avec un produit adapté à l’hygiène intime. Après l’épilation, prenez soin de désinfecter avec un produit antiseptique adéquat avant de mettre un sous vêtement propre. Les piercings et tatouages sont évidemment déconseillés dans cette région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 + 5 =