L’alimentation du diabétique : le point sur 8 idées reçues

0
1582
Fruits and vegetables are presented during the opening day of the "Fruit Logistica" trade fair in Berlin on February 8, 2017. The fair on the fresh food produce business and the latest innovations, products and services in the international supply chain is running until February 10, 2017. / AFP PHOTO / Tobias SCHWARZ

Avec le large volume d‘informations qui circulent sur l’alimentation du diabétique, il est souvent difficile de distinguer le vrai du faux et de faire des choix alimentaires éclairés. Faisons le point sur 8 croyances qui sont complètement fausses.
1. Le fonio est un aliment « antidiabétique ».
Le fonio est une céréale comme les autres, composé de 85 % de sucre, au même titre que le riz, le mil ou le blé. En outre, il n’y a aucune composante du fonio qui abaisse la glycémie (taux de sucre dans le sang). Le fonio doit donc être consommé avec modération par le diabétique (100 à 125 g cuit par repas).
2. Le riz produit dans la vallée du fleuve Sénégal, dit « riz local » ne contient pas de sucre.
Le riz de la vallée contient autant de sucre que le riz importé/parfumé. Bien qu’il soit plus digeste que ce dernier, il doit être consommé avec modération par le diabétique (100 à 125 g cuit par repas).
3. Certains légumes sont trop sucrés pour être consommés par un diabétique.
Bien que certains légumes, tels que la carotte et la betterave, soient plus sucrés que d’autres ou deviennent plus sucrés après cuisson, le diabétique peut manger tous les légumes. Il faut simplement les diversifier et ne pas manger les mêmes légumes plusieurs fois dans la semaine.
4. Le diabétique doit éviter les fruits car ils sont trop sucrés.
Le diabétique doit manger des fruits car ils procurent des vitamines et sels minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Par contre, il faut se limiter à 3 fruits, bien répartis dans la journée et bien variés.
5. Un diabétique peut boire du jus de fruits, tant qu’il n’y a pas de sucre ajouté.
Il est fortement déconseillé au diabétique de consommer régulièrement du jus de fruits même pressé ou « sans sucre ajouté » car un seul verre contient le sucre de 5 à 6 fruits, ce qui augmente la glycémie rapidement.
6. La confiture industrielle allégée peut être consommée par le diabétique.
La confiture allégée en sucre est déconseillée au diabétique car elle a une forte concentration du sucre du fruit qui la compose. En outre, elle contient, en général, des édulcorants à base d’alcool (ex. malitol ou xylitol) qui provoquent des hyperglycémies (hausse du taux de sucre dans le sang).
7. Le diabétique peut remplacer le sucre de table par du miel.
Il est fortement déconseillé au diabétique de consommer du miel au même titre qu’il lui est déconseillé de consommer le sucre de table car le miel est composé de plus de 80 % de sucre.
8. Le piment réduit la glycémie.
Il n’y a aucune preuve scientifique que le piment ou plutôt l’ingrédient actif du piment, la capsaïcine, réduit la glycémie. La consommation de piment par le diabétique n’est pas nécessaire.
Conclusion : L’alimentation du diabétique est une alimentation équilibrée recommandée à tous qui consiste à associer toutes les familles d’aliments indispensables (fruits/légumes, féculents, viande/poisson/volaille, matières grasses ajoutées, produits laitiers maigres et eau) à travers 3 à 4 repas par jour dans les quantités adéquates.
Petit déjeuner: Boisson chaude (sans sucre) + Pain + fromage, poisson, viande maigre, volaille ou beurre + laitage maigre + 1 fruit
Déjeuner et dîner: Une assiette équilibrée composée de 50 % de légumes (carotte, navet, aubergine, potiron, etc.), 25 % de féculents (riz, fonio, pâtes, mil, etc.) et 25 % de protéines + 1 fruit.

Il n’existe ni aliments « magiques » ni aliments « mauvais ». Tout est question de portion et de fréquence de consommation.

Par Dr Binetou SECK, Nutritionniste libérale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =