Quand la virilité baisse

0
250

« Panne » passagère ou durable l’impuissance sexuelle fait peur. Elle met en mal ce qui fait l’homme et sa fierté, désole sa compagne. Rarement avouée même au médecin, elle est refoulée avec pudeur dans le subconscient et fait le bonheur des charlatans. Nous avons soumis vos interrogations à un Urologue -andrologue, le Docteur Serigne Maguèye Guèye de la          Clinique d’Urologie de l’Hôpital Aristide Le Dantec (Service du Pr Aristide MENSHA) L’andrologie est la science médicale qui s’intéresse aux problèmes génitaux masculin, à l’instar de la gynécologie pour les femmes.

  • Panne? Pause? Qu’est – ce que l’impuissance?

L’ensemble des modifications physiques et psychologiques qui accompagnent la cessation naturelle et progressive de l’activité sexuelle chez l’homme définit l’andropause. Chez la femme on parle de ménopause avec entre autres signes l’arrêt des règles.

L’impuissance se définit comme l’incapacité chez l’homme d’obtenir ou de maintenir une érection suffisamment rigide pour des rapports sexuels satisfaisants. Il s’agit d’une trouble très fréquent.

  • L’impuissance sexuelle est-elle inéluctable à partir d’un certain âge?

Il est vrai que la fréquence des troubles sexuels augmente avec l’âge. En effet, dans les études faites dans les pays occidentaux un homme sur 4 devient impuissant ver l’âge de 65 ans.

Au Sénégal le trouble n’a pas été quantifié. On peut conserver une activité sexuelle jusqu’à un âge avancé. IL  n’y a pas d’âge limite. De même, des jeunes souffrent de difficultés de l’érection.

  • Existent-ils des facteurs qui la favorisent?

Même si la fréquence de ces troubles est âge-dépendante, certaines affections comme le diabète sucré, les maladies neurologiques ou des problèmes d’hormones peuvent être la cause incriminés comme pouvant entraîner des difficultés de l’érection, de même que des facteurs toxiques comme l’alcool, la drogue et surtout la cigarette.

Enfin, il faut signaler que la plupart du temps l’impuissance sexuelle est liée à des facteurs psychologiques tels que le stress, la dépression, l’anxiété, les conflits conjugaux. L’impuissance est souvent le résultat de l’intrication de ces facteurs.

  • Faut-il se résigner en attendant le miracle ou existe- il des solutions.

L’impuissance sexuelle ne doit plus être considérée comme une question taboue. En effet, des remèdes existent et une prise en charge précoce du trouble peut éviter à ceux qui en souffrent d’entrer dans un engrenage à l’issue incertaine. La plupart du temps une bonne psychothérapie associée ou non à certains médicaments peut aider la patient à reprendre une vie sexuelle satisfaisante. Sinon lorsque le trouble est lié à une maladie décelable et que les médicaments deviennent sans effet, des problèmes péniennes d’érection peuvent maintenant être proposées. Ces dernières permettent «  »une érection sur commande ».

L’acceptation par la partenaire est déterminante d’où la nécessité d’une bonne information avant leur mise en place. Leurs prix prohibitifs ne les mettent pas encore à la portée de toutes les bourses.

  • Où et quand consulter?

Il faut une approche multidisciplinaire des troubles de l’érection. Certaines » pannes » sans lendemain ne requièrent pas une prise en charge particulière. Toute au plus faudrait-il aider le patient à éviter que ne s’installe la peur d’une perte des performances sexuelles, facteur d’entretien du trouble. En règle générale, il faut consulter un Uro-andrologue dès que le trouble de l’érection atteint un seuil suffisamment grave pour perturber la satisfaction de l’un ou des deux partenaires.

A Retenir :

Prévenir les problèmes d’impuissance

Eviter les problèmes d’érection peut commencer par le respect de quelques conseils simples de vie et/ou de comportements tels que :

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée
  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Eviter de fumer
  • Eviter de boire de l’alcool
  • Réduire le stress
  • Dormir suffisamment
  • Etc.

Consulter un médecin pour un problème d’érection…

Avant de consulter un médecin pour un problème d’érection, il convient par commencer à faire évoluer sa vie et ses habitudes, en suivant les quelques conseils énoncés ci-dessus : Réduire l’alcool, arrêter de fumer, faire de l’exercice régulièrement, réduire le stress et l’inquiétude.

Si malgré ces évolutions, les problèmes d’érections perdurent, il est alors nécessaire de consulter un médecin qui commencera par poser un certain nombre de questions afin de pouvoir diagnostiquer la cause la plus probable d’impuissance. Voici quelques questions auxquelles doit s’attendre un homme allant consulter un médecin pour un problème d’impuissance :

  • Quel genre de problèmes d’érection rencontrez-vous ?
  • Avez-vous des érections la nuit ou tôt le matin ?
  • Croyez-vous avoir une libido normale ?
  • Subissez-vous en ce moment un stress important ? Un stress anormal ?
  • Vous sentez-vous déprimé ?
  • Quel est le sentiment de votre partenaire face à votre problème d’érection ?
  • Pourquoi pensez-vous que vous pouvez avoir des problèmes d’impuissance ?
  • Etc.

Ce type de questions aidera le médecin à comprendre si le problème d’érection/d’impuissance est un problème physique ou un problème psychologique. A noter que si un homme se réveille le matin avec une érection ou qu’il existe d’autres situations dans lesquelles l’homme a des érections, le problème d’impuissance sera certainement associé à un problème psychologique et non un problème physique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.